Formation pratique complète

Vous rêvez de voler ?

reve-de-vol
A partir de 15 ans tout le monde peut piloter un paramoteur, mais comme pour les autres véhicules, il faut un « permis »…

Pour obtenir le brevet de pilote ULM classe paramoteur il faut :

1) Réussir une épreuve théorique commune à tout les ULM .

2) Réussir une épreuve au sol spécifique au paramoteur avec l’instructeur.

3) Réussir une épreuve en vol également avec l’instructeur.

La formation complète comporte des cours théoriques (description ici) et des cours pratiques au sol et en vol. Mais vous avez peut être déjà un brevet dans une autre classe d’ULM, vous êtes peut être déjà parapentiste, alors nous adapterons votre progression à vos acquis et à votre rythme. Au cours de cette formation, vous aurez peut être besoin de faire un vol en biplace, peut être une assistance vidéo vous sera favorable ? Nous mettrons à votre disposition toute notre expérience et notre savoir faire pour que votre formation soit la plus efficace possible.

Déroulement d’une formation pratique  :

  • Présentation du matérielficelles
    Ou comment s’en sortir avec toutes ces ficelles !…

 

 

 

  • Construire et comprendre le comportement de son aile à pied, au sol.
    Cette partie s’appelle « le gonflage » et peut se faire n’importe où… c’est la plus longue phase.

Ci-dessus, des séances de gonflage à pieds

  • Comprendre et se familiariser avec le chariot motorisé en sécurité.
    Les vérifications indispensables avant de démarrer le moteur (la prévol), doser les gaz, l’arrêt d’urgence, la conduite en ligne, etc…
  • Construire son aile attachée au chariot et la contrôler en sécurité.Exercices de prise de reflex, temporisation, contrôle… des tours de piste en restant au sol…
    – Pour cette phase délicate l’école met à votre disposition un chariot spécial sans hélice, donc impossible de s’envoler ou de prendre les suspentes dans l’hélice !!

Ci-dessus une séance de gonflage au chariot sans hélice

Ci-dessous une séance de gonflage au chariot avec hélice

  • Décoller si tout est ok.
  • Voler en local du terrain guidé en radio et se familiariser avec son nouvel environnement.
    Le vol en palier, maîtrise du roulis, tangage, lacet.
    Les virages, en montée, en palier, en descente.
    Les approches. (PTL, PTS, PTU)
    La finale et les atterrissages de précision en fonction du vent.
    Contrôle et correction de la dérive.
    Les vols en palier basse altitude.
    Les fermetures (oreilles et asymétriques) et la conduite à tenir.
    Le posé aux élévateurs arrières.
    Les pannes moteur.
    Le posé au moteur.
    Les vitesses minimum et maximum.
    En environ une dizaine d’heure de vol, vous aurez le niveau brevet

 

  • Atterrir, toujours guidé en radio par votre instructeur.
    Jusqu’à se que vous ayez pris assez d’assurance pour atterrir seul et passer votre brevet !

Ci dessus, l’atterrissage d’un vol de validation au brevet

Décomposition d’un décollage chariot

500x1
Pré tension

 

500x2
Mise des gaz

500x3
Début du gonflage

500x4
Montée de l’aile

Contrôle de l'aile et prise de vitesse
Contrôle de l’aile et prise de vitesse

500x6
Décollage

500x7
Vol…

Pour toute demande relative à la formation pratique, n’hésitez pas :